Je n’y connaissais pas grand chose à la méditation Vipassana. Juste que c’était une expérience à faire et qu’on en ressortait « changé ». En France, il y a une liste d’attente pour participer au programme. Ça donne un peu envie. On se dit que s’il y a tant de personnes qui veulent y participer c’est qu’il y a une raison.

Je ne saurais même pas dire comment j’en ai entendu parler. Sûrement dans des articles liés au yoga et à la méditation. Je ne connaissais même pas son histoire et j’avoue que je n’ai même pas eu l’idée de me renseigner avant de m’inscrire au programme.

Après mes deux semaines en Thaïlande, je suis arrivée à Calcutta (Kolkata) et c’était pour moi le moment parfait pour faire cette retraite de méditation. Je me suis inscrite via le site Dhamma.org et j’ai très rapidement reçu une confirmation de mon inscription par Dhamma Ganga. En Inde, ça doit être plus facile d’avoir une place vu qu’il y a énormément de centres avec de plus grandes capacités d’accueil.

L’expérience de la méditation Vipassana

Dès que je suis arrivée au centre je me suis demandée ce que je foutais là. J’ai vu toutes ces personnes avec leurs valises. Une très grande majorité d’indiens. On était 5 occidentaux parmi environ 70 personnes. 16 femmes et le reste était des hommes. Je me suis inscrite, j’ai envoyé les derniers messages à ma famille et mes amis et j’ai confié mes affaires personnels dont mon téléphone, mon ordinateur, mes livres et mon journal de pensées. Ça m’a fait bizarre dès les premières minutes. On m’a montré ma chambre et ma place lors des sessions de méditation Vipassana. Je ne connaissais personne et je commençais un peu à papoter avec celles qui allaient vivre avec moi pendant 10 jours en silence.

Je ne vais pas détailler toute l’expérience jour après jours. Je vais organiser cet article en deux parties. La première sera sur le déroulé du programme de la méditation Vipassana et le deuxième sur mon expérience qui est totalement personnelle.

Qu’est ce que la méditation Vipassana ? Voir la réalité telle qu’elle est.

Programme méditation Vipassana :

  • Réveil: 4h
  • Méditation: 4h30 à 6h30
  • Petit déjeuner: 6h30 à 8h
  • Méditation: 8h à 11h (accompagnés des enseignants en partie)
  • Déjeuner: 11h à 13h
  • Méditation: 13h à 17h
  • Goûter: 17h à 18h
  • Méditation: 18h à 19h
  • Discours du guru Goenka: 19h à 20h30
  • Méditation: 20h30 à 21h
  • Questions: 21h à 21h30
  • Coucher: 21h30

La méditation Vipassana suit un programme très stricte: chaque jour nous en découvrons un peu plus sur la méthode mais elle nous est réellement révélée qu’au 4eme jour. Nous sommes guidés par des enseignants à qui nous pouvons poser des questions et qui nous convoquent une fois tous les deux/trois jours pour s’assurer que l’on comprenne bien la technique. Nous avons d’abord commencer par nous concentrer sur notre respiration et ses sensations dans nos narines et au-dessus de nos lèvres. Puis ensuite, nous nous sommes concentrés sur les sensations dans notre corps. Je ne vais pas entrer dans les détails puisque la méthode Vipassana ne peut être enseignée que par un enseignant « certifié » et si je la détaillais ici je risquerais de mal le faire et de mal vous orienter.

La vie pendant le programme Vipassana

Comme je le disais avant, nous avions une « nounou » qui s’occupait de nous réveiller, de nous orienter si nous avions un problème, c’est elle que l’on allait voir s’il nous manquait quoique ce soit (dentifrice, shampoing) et elle était notre intermédiaire avec les professeurs (elle leur rapportait tout sur nos sentiments et sur notre façon de vivre les choses, une espionne en gros :D).

Je ne vais pas vous mentir, chaque jour j’ai pensé à abandonner. Rester 11h dans une salle sombre à méditer c’est le truc le plus challengeant que j’ai eu à faire de toute ma vie. Je devais à chaque fois me battre contre mes pensées, mon envie d’imaginer ma vie ou de faire des plans futurs pour me concentrer sur ma respiration et sur mes sensations. Parfois, je l’avoue, j’en avais marre et je quittais le hall de méditation un peu plus tôt. J’avais énormément de doutes qui me traversaient l’esprit sur la méthode et je me demandais si c’était vraiment pour moi. J’avais juste envie de me cacher pour ne pas aller aux heures de méditations mais quand on est que 16 filles, on remarque très vite celle qui manque.

A chaque session de méditation je me fixais des objectifs: allez, plus qu’une heure de méditation. Sinon, je serais devenue folle si je devais me dire « encore 6 jours de méditation », « encore 4 jours de méditation »,… Ça a été vraiment très dur de s’obliger à rester et ça le guru Goenka le savait. Chaque soir, il donnait un discours. Alors ce n’est pas lui en personne qui le donne puisqu’il est mort en 2013 mais une video était enregistrée. Elle devait bien dater des années 1970 (pas certaine…). Mais ces discours étaient clairement ce qui me donnaient envie de rester et de tenir au moins un jour de plus. Il savait exactement ce que l’on pouvait penser chaque jour tels que nos doutes, nos peurs, nos questionnement. Il avait réponse à tout. Il était très charismatique et avait un certain sens de l’humour. J’avais hâte chaque jour de l’écouter.

Le « silence noble » ne m’a absolument pas dérangé. Ne pas avoir de téléphone ne m’a pas manqué non plus. Je me demandais parfois ce qu’il se passait dehors mais je ne ressentais pas spécialement l’envie de mon téléphone. A quelques moments, j’avais le réflexes de chercher mon téléphone pour glander. D’ailleurs, je me suis découvert une envie de chanter lorsque je m’ennuyais.

Ce que j’ai appris de ces 10 jours de méditation Vipassana

  • Qu’il ne faut pas chercher à changer la réalité et qu’il faut simplement l’accepter.
  • Tout change dans la vie
  • Tout passe: que ce soit les mauvais ou les bons moments
  • Ne pas s’attacher aux bons moments car on risque de souffrir lorsqu’ils partent
  • Ne pas souffrir des mauvais moments car ils passent, éventuellement.
  • Vivre le moment présent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *