Pour fêter mes trois mois au Sri Lanka, je suis partie a l’hôpital: j’ai eu la dengue !

 Alors pour commencer, la dengue c’est un virus porté par les moustiques dans certains pays tropicaux. Il n’existe aucun traitement et tu en chies pendant longtemps. A la fin quand tu l’as, t’es immunisé contre cette forme mais t’inquiète pas, il existe 4 formes différentes !

Les premiers symptômes ont commencé un lundi matin ou j’ai vomi mon petit déjeuner. Je comprenais pas trop mais je me suis dit que ça devait être ce que j’avais mangé. Sauf qu’au cours de la journée je commence a avoir de la fièvre mais je pouvais toujours bosser. A la fin de la journée, je commençais vraiment a me sentir mal et ma collègue me charriait en me disant que j’avais la dengue comme sa coloc… Du coup, je pars a 18h pile et préviens ma responsable que je viendrais peut être pas demain puisque je suis malade. A ce moment la je me disais que je devais avoir un rhume ou un empoisonnement alimentaire. 

Comme j’étais pas encore au bout du gouffre, je suis quand même partie boire un verre avec Ekta, ma copine kényane et partir visiter un appart ensuite. Sauf qu’au final, j’ai commencé a vraiment trembler a cause de la fièvre et je suis rentrée juste après le super milkshake peanut, banane et chocolat. Je me suis dit que ça allait passer et j’ai vraiment passer une nuit de merde a vomir entre deux montée de fièvre et doliprane. Le lendemain je suis allée voir mes proprio et je leur ai demandé de m’amener a l’hôpital pour un examen médical. Le médecin me fait directement un test dengue puisque j’ai des symptomes assez confondus. En gros, on pouvait pas dir « ah oui t’as un rhume c’est tout ». 

Le lendemain, donc le mercredi, mon proprio va chercher les résultats et vient chez moi m’annoncer que je suis positive au test dengue. Du coup retour a l’hôpital et le médecin me refait un test sanguin et m’explique ce que je dois faire: boire de l’eau et rien d’autre ! Surtout ne pas prendre d’anti-inflammatoire et d’aspirine. Le mercredi soir je me sens encore pire qu’avant du coup je décide de me faire hospitaliser et c’est partie pour 6 jours d’enfer!

Faut savoir que la dengue est a son pire moment entre le 4e et 7e jour: donc j’en ai bavé comme jamais avant. J’épargne les détails mais j’avais des nausées tout le temps, je vomissais parfois, la fièvre faisait quelques apparitions entre deux médocs et je me sentais extrêmement fatiguée (je dormais quasiment tout le temps et j’éteignais même mon téléphone parce que mes parents m’appelaient tout le temps). Tous les jours a 5 heures du matin, les infirmières venaient me faire une prise de sang et au cours de la journée elles vérifiaient mes urines (je devais faire pipi dans un verseur métré en fait). A la fin, elles ne trouvaient plus mes veines tellement c’était bleu au niveau de mon coude. J’ai eu plus de 20 prises de sang a raison de 3 par jours. Tout ça pour vérifier mes plaquettes qui ont diminué jusqu’à 73 000. Le médecin venait vérifier que je n’ai aucune douleurs et avait surtout peur que je fasse une hémorragie interne donc j’ai eu le droit a une IRM. 

Au final, c’était la première fois que je me faisais hospitalisée aussi longtemps et surtout dans un pays loin de ma famille. Mais j’ai pas vraiment ressenti de manque puisque mes potes ont été géniaux et ont tout fait pour moi!

Quand je suis rentrée le lundi suivant, je suis restée allongée chez moi pendant une semaine: je ne pouvais pas rester debout sans commencer a avoir des fourmis dans les jambes et ne plus pouvoir respirer. J’étais essoufflée littéralement alors que j’avais fait 3 pas!

1 mois après la dengue j’en ressens encore les effets: fatigue, essoufflement, peau très sèche, nausées le matin, l’estomac sensible et vulnérabilité aux maladies. Apparemment dans 3 mois tout devrait être revenue a la normale: I hope so!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *