Je me suis regardée dans le miroir ce matin et je pense que j’ai une petite ride d’expression qui commence à apparaître quand je souris. A 27 ans, je trouve que je m’en sors pas trop mal quand même (merci la génétique, par contre mes cheveux blancs sont très bien installés). D’ailleurs, il parait qu’on a ses premières rides entre 25 et 30 ans (oui, j’ai cherché ça sur Google)(et je ne sais pas si c’est vrai à 100%).

Bon, j’ai 27 ans et soyons honnête, les premiers signes de l’âge ne se sont pas encore vraiment imposés à moi. Ma mère, quant à elle, s’en fiche et ne m’a jamais montré la vieillesse comme quelque chose d’horrible à vivre (elle n’en parle même pas). Ça ne change rien à son quotidien: comme elle nous a eu jeune, elle a été bien trop occupée à nous faire grandir ! Par contre, elle fait vachement attention à sa peau et en prend énormément soin…

Les femmes et la vieillesse : la faute à la société ?

Je me posais la question l’autre jour avec une copine à savoir pourquoi la vieillesse faisait peur. Et on en a conclu deux choses: ne plus pouvoir être « attirante » aux yeux des hommes et ne plus avoir cette même activité sociale que lorsqu’on était plus jeune.

L’hyper-sexualisation de la femme dans notre société poussent les femmes de plus en plus jeunes à faire attention aux moindre changements de leur corps. La femme veut absolument plaire, en tout temps. Elle veut que tous les hommes la trouvent belle et que toutes les femmes l’envient. Sauf que tout ça, ça n’a jamais aidés au bonheur… L’effet le plus pervers est que les jeunes femmes se tournent vers la chirurgie esthétique pour ressembler à ce qu’elles pensent être des modèles !

On a peur de la vieillesse à cause de la façon dont les autres vont nous voir ?

Personnellement, si j’ai commencé à penser à la vieillesse, c’est parce que j’ai vu les autres femmes en avoir peur. C’est comme si elles me montraient ce que j’allais traverser plus tard lorsque j’aurais leur âge. Que c’est normal d’avoir peur que son corps change. Que j’aurais peur des rides. Que je ne serais plus assez bien et que par conséquent, il faudra que je me trouve un « compagnon » le plus rapidement possible sinon je serais périmée…

Vous remarquerez que c’est toujours par rapport aux hommes ou aux autres femmes qu’on a peur de vieillir. Qui plaira le plus aux hommes le plus longtemps possible ? Est-ce-que je serais plus belle que ma voisine ?

Tout mon questionnement autour de la vieillesse a commencé en travaillant dans un magazine féminin à lire tous les articles sur les crèmes anti rides à se tartiner sur le visage et les toutes ces actrices qui ont tellement changé physiquement. Parce que oui, si on met côte à côte deux photos à 20 ans et une autre à 50 ans ce ne sera pas la même chose. Et mon jeune cerveau de jeune femme de 22 ans n’avait pas encore la maturité suffisante de se dire que même si cette « célébrité » avait vieilli, elle avait quand même vécu beaucoup de belles choses…

Puis, j’ai eu cette expérience dans les cosmétiques bios et là ça a définitivement sellé mon sort de meuf qui pense un peu trop à la vieillesse pour son âge. En fait, on recevait pas mal d’emails de nanas qui voulaient absolument couvrir leurs rides, avoir l’air plus jeune et ressembler à celles qu’elles étaient il y a 30 ans. Et ça, ça n’était pas seulement des femmes de 50 ans, il y en avait même qui avaient presque mon âge. Des femmes de 24 ans qui se préparaient à leurs futures angoisses.

En gros, toutes ces femmes m’ont refilé leur peur de la vieillesse alors qu’avant je n’y pensais absolument pas.

Du coup, moi et mon cerveau super influençable, on s’est mis à faire de plus en plus attention à l’apparition des rides. A 24 ans quoi ! J’avais même acheté l’huile anti-rides à se mettre sous les yeux à partir de 25 ans.

Sauf que quand j’ai eu 25 ans, j’ai commencé à en mettre et le naturel revenant au galop, ça m’a saoulé et j’ai arrêté. Je suis un peu flemmarde sur les bords et je n’ai absolument pas envie de me retrouver à faire du « layering« . Vous savez, c’est là technique japonaise qui consiste en 5 ou 6 étapes chaque soir et chaque matin pour avoir une belle peau.

Non, moi je me lave le visage à l’eau le matin puis je mets de l’huile de coco. Pareil le soir sauf que je me lave avec un savon bio et/ou naturel. Je ne sais pas si c’est suffisant mais en tout cas ma peau va plutôt bien. Par contre, ça ne m’empêche pas de me faire des masques de temps en temps ou des peelings.

Ça ne sert à rien d’acheter des crèmes à 50 euros si vous n’avez pas une nutrition saine !

La vieillesse est une chance…

Lorsque je parlais avec ma prof de yoga, elle me disait toujours qu’il fallait que je remercie la vie chaque matin pour la journée de plus qu’elle m’avait accordé. Que je ne me rendais pas compte déjà de la chance que j’avais d’avoir vécu jusqu’à mes 26 ans (en bonne santé) et que l’avenir ne m’était absolument pas assuré.

Il y en a beaucoup qui quitteront ce monde avant de faire leur première boum

Il y en a beaucoup qui quitteront ce monde avant d’avoir leur premier copain

Il y en a beaucoup qui quitteront ce monde avant de voyager

Il y en a beaucoup qui quitteront ce monde avant d’avoir des enfants

Je pense qu’il est important de voir la vieillesse plus comme une accumulation de toutes nos expériences (bonnes ou mauvaises mais qui sont vitales pour notre développement personnel) plutôt que comme notre corps qui change.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *