Je me posais une question en allant à ma séance de yoga: est-ce que je n’ai pas commencé à aimer le yoga qu’à partir du moment ou j’ai compris son utilité ? C’est un peu comme la question de philo au bac « Faut-il comprendre l’art pour l’apprécier? ». Je n’ai pas la réponse et je ne pense pas qu’il y ait une réponse « vraie ». Ça dépend des personnes. Moi, si je ne comprends pas ce que je fais, je ne le ferais pas correctement ou je ne m’investirai pas dans l’exercice. Il en est de même pour le yoga.

Tout le monde est différent et chacun donne le sens qu’il veut à sa pratique. Certains n’ont pas besoin d’une symbolique et d’autres, comme moi, ont besoin de donner un sens spirituel à leur pratique. La séance de yoga n’est plus seulement un enchaînement de posture mais un combiné d’efforts physiques,de méditation et de visualisation (exercice très important que je pratique notamment au Krav Maga afin de mémoriser les techniques et d’habituer mon cerveau). Juste le fait de réaliser une posture avec un sens très fort, on montre à son corps et à son mental que l’on veut avancer et qu’on est prêt pour ce qui arrive.

J’ai pour habitude de faire des Sun Salutations tous les matins pour réveiller mon corps. Au début c’était plus une corvée qu’autre chose car je pensais que ça ne servait qu’à se « mettre en route ». Jusqu’au jour ou je tombe sur l’article de Deepak Chopra et les sens cachés des postures de yoga. Il expliquait par exemple que la pose du cobra représente l’homme qui quitte son ancienne « peau » pour se renouveler. J »ai trouvé ça tellement beau que j’en ai presque pleuré (no kidding). Vous vous rendez compte de la symbolique ? En gros, tu te lèves le matin et tu quittes tout (ou presque tout) ce que tu étais hier pour devenir ce que tu veux devenir aujourd’hui. Ça donne une sacré force mentale dès le matin. Là tout de suite ça me donne envie de sauter sur mon tapis et de conquérir le monde. 😀

Sens des asanas les plus pratiquées (par Deepak Chopra)

Anjali mudra ou la posture qui m’a le plus mise mal à l’aise au début de ma pratique (et pourtant ce n’est pas la posture la plus bizarre). Se mettre en position prière est à la fois déroutant et incroyable puisque c’est comme si on abandonnait toutes nos peurs et nos angoisses à une force plus puissante et que celle-ci nous insufflait une force en retour. C’est désormais un de mes moments préférés puisqu’il me permet de poser une intention pour ma pratique ou pour ma journée et de me mettre dans de bonnes conditions pour continuer mon chemin. Lors de mon yoga matinal, je remercie pour ce que j’ai et j’essaye de ressentir les émotions que j’aimerais ressentir durant la journée.

La prière a des effets sur le corps et le mental incroyables. C’est en lisant le livre « Le pouvoir de la pensée positive » de  que j’ai vraiment pu comprendre l’ampleur de cette pratique. Elle permet un lâcher prise incroyable: on fait confiance en la vie et on fait confiance en sachant que l’Univers agit pour notre bien.

Tadasana ou la posture de la montagne est la première posture des salutations au Soleil. Elle est très utile pour se sentir en équilibre et solide. On se visualise au-dessus d’une montagne, grand, fort et prêt à conquérir le monde. On prend du recul sur tout ce qui peut nous arriver dans notre quotidien, on se recentre et on voit toutes les possibilités qui s’offrent à nous.

J’ai déjà abordé la symbolique de la posture du cobra un peu plus haut mais je la répète parce que je l’aime bien celle-ci. Tout comme le cobra qui change de peau, faire cette asana insinue que l’on accepte de laisser derrière ses peurs et ses pensées limitantes pour prendre les décisions qui nous rendront meilleurs et qui nous permettront d’avoir la vie que l’on a toujours souhaité.

La posture du croissant de lune est celle qui m’a le plus secouée par sa symbolique. Ce n’est pas seulement une asana ou on a mal aux cuisses, c’est en réalité une prière que l’on fait à l’Univers, à Dieu, à qui l’on veut. En étirant ses doigts vers le ciel, on relâche toutes attentes, tout attachement, tous jugements et toutes difficultés à accepter ce qu’il faut accepter. La posture implique une ouverture du cœur grâce à la jambe arrière. La jambe forte, celle de devant, permet de prendre les devants dans sa vie et d’avancer. Franchement, vous n’avez pas vous aussi envie de courir prendre votre tapis et de réaliser cette posture de yoga ?

La posture du chien tête en bas, que je n’aimais pas du tout faire au début mais que j’adore aujourd’hui, est dans presque tous les flows de yoga. C’est une posture de repos qu’on retrouve entre des enchaînements un peu plus « physique ». Même si son nom ne fait pas rêver, je trouve que cette posture a une très belle symbolique: on utilise très souvent notre tête (notre mental, notre ego) pour rejeter ou refouler ce qui nous arrive alors qu’il faudrait simplement faire confiance à notre corps et accepter la réalité.

Savasana (ou la meilleure posture au monde surtout après avoir souffert dans un flow Vinyasa de la mort) a l’air un peu badante à première vue surtout que la traduction est « posture du cadavre » mais elle est plutôt sympa. Elle dévoile tous ses bienfaits dés lors qu’on se visualise en train de se détacher de toutes les parts « mortes » de nous même et de les remplacer.

Et vous, vous faites les salutations au soleil le matin ?

2 Replies to “Faut-il comprendre le yoga pour s’y mettre ?”

  1. J’ai un peu délaissé le yoga (que je pratique très très modestement) mais il faut que je m’y remette ! Je ne suis pas vraiment quelqu’un de très attiré par la spiritualité, donc j’aime beaucoup la pratique du yoga mais je peux être un peu perdue parfois quand il est question de chakra etc, ça ne me parle pas. Mais j’ai l’impression qu’il y a beaucoup de pratiques différentes possibles, les cours que j’avais suivis étaient assez sobres là dessus, ils nous invitaient à nous recentrer sur nous même, mais de manière assez « neutre » je trouvais. J’ai été très intéressée de ce point de vue par la découverte du blog Endorphine qui combine pratique du yoga et démarche rationaliste, c’était la première fois que je voyais les deux associés. Comme quoi 🙂

    1. Salut Irène !
      Je ne connaissais pas du tout ce blog. Merci de la découverte 😉
      Je comprends totalement ton point de vue et tu n’es pas la seule. Moi, pour m’intéresser réellement au yoga, j’ai eu besoin de lui donner un sens. De comprendre la symbolique de chaque posture pour qu’il ait un réel impact sur mon mental. J’aime m’imaginer sur le sommet d’une montagne à voir tout ce que j’ai réussi dans ma vie lorsque je fais la posture de la montagne. Ça me donne la force de continuer et d’affronter les obstacle sur mon chemin.
      En occident, le yoga a un peu perdu de sa spiritualité mais c’est comme ça, il s’est habitué à nos mœurs. Il y a tellement de types de yoga qu’il y en a forcément un pour chacun. Il faut trouver celui dans lequel on se sent à l’aise et surtout trouver le professeur qui nous donne envie de venir aux cours.
      Les chakras c’est un sujet un peu plus pousser. Je ne m’y suis intéressée qu’au bout de quelques mois de pratiques. On peut seulement être curieux de ce que c’est et ne pas forcément en faire un but dans la pratique du yoga. Personnellement, ça m’aide à comprendre mes émotions et à savoir sur quelle partie de mon corps je dois focaliser mon attention afin de travailler mon chakra.

      Je te souhaite une excellente journée 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *